Comment choisir une pompe à chaleur air eau ?

Prime à la conversion, financez le remplacement de votre vielle chaudière par les aides !!Nouveau

Lorsque la décision est prise de monter une pompe à chaleur air-eau, il faut choisir parmi la multitude de distributeurs ainsi que les modèles disponibles sur le marché. Pour obtenir une image plus claire, il y a quelques normes à prendre en compte.

Quelle version dois-je choisir pour répondre à mes besoins ? Quels émetteurs de chaleur dois-je installer dans ma maison en construction ? Quel est le coefficient d’efficacité ?

Vous trouverez ci-dessous quelques aspects qui vous aideront certainement à faire votre choix.

Les différentes versions de pompes à chaleur air/eau

Avant de monter votre système, sachez qu’il existe deux sortes de pompes à chaleur air-eau :

La pompe à chaleur air/eau monobloc. Le module hydraulique ainsi que le compresseur sont intégrés dans le composant extérieur. Le raccordement au circuit de chauffage de la maison se fait par le biais d’une connexion hydraulique.
La pompe à chaleur air/eau bibloc. Le compresseur situé à l’extérieur de votre maison est séparé du module hydraulique qui se trouve à l’intérieur. Le lien entre les deux systèmes est établi au moyen d’une liaison par agent de refroidissement.

En principe, l’unité split est plus efficace que le système monobloc. D’autre part, le coût des produits et des travaux d’installation est plus élevé et plus coûteux.

Le niveau de température de sortie de l’eau, une norme essentielle pour faire de votre option

Les pompes à chaleur air/eau fournissent principalement deux types de technologie moderne avec des applications finales différentes, bien que les deux vous permettent de faire des économies.

Ce type d’innovation est plus efficace qu’un niveau de température élevé, car la différence entre le niveau de température extérieure et la température de l’eau dans le circuit de chauffage est plus faible. Elle est conseillée pour les nouveaux bâtiments qui permettraient l’installation d’émetteurs idéaux ou, dans le cadre d’une restauration, si vous disposez actuellement de radiateurs basse température.
Les pompes à chaleur air/eau haute température ont un niveau de température de sortie électrique de l’eau d’environ 65°C. Ce type d’installation est particulièrement adapté aux projets d’amélioration car il permet de conserver un chauffage existant s’il est ancien. En fait, elles fonctionnent généralement avec des radiateurs haute température relativement standard.

Il convient néanmoins de noter qu’il existe un troisième type de pompe à chaleur air-eau appelée « mixte », qui fonctionne également à basse température et couple un plancher chauffant à des systèmes de serpentins à eau.

Choisir les émetteurs de chaleur appropriés pour votre pompe à chaleur air/eau

La chaleur de votre pompe à chaleur air/eau peut être dispersée à l’aide de 5 types d’émetteurs différents :

Chauffage/refroidissement par le sol ;
Les ventilo-convecteurs à eau qui déplacent l’air réchauffé jusqu’à la zone où ils sont installés ;
Les radiateurs basse température (niveau de température inférieur ou égal à 50°C) pour les outils à basse température ;
Les radiateurs à haute température (température supérieure à 50 ° C) pour les outils à haute température ;
Les unités à cassette, un système de diffusion de la chaleur développé en plafond qui permettra certainement de diffuser l’air chauffé par l’eau de la pompe à chaleur.

Un indicateur à étudier très attentivement : le coefficient de performance (COP).

Le Coefficient de Performance, ou COP, est l’indication de référence pour contraster l’efficacité de la pompe à chaleur. Il indique le rapport entre la quantité de chaleur obtenue et la consommation d’énergie électrique nécessaire au fonctionnement du compresseur. Si votre gadget a un COP de 3,5, cela indique que le modèle choisi produira certainement environ 3,5 kW de chaleur pour 1 kW d’électricité absorbée, lorsqu’il fonctionne à son rendement maximum. Gardez à l’esprit que pour obtenir une certaine aide économique, le COP du producteur doit être égal ou supérieur à 3,4. Attention à la différence entre le COP du producteur et le COP moyen annuel du COP. Le précédent est une indication donnée par le producteur du rendement dans des conditions idéales ainsi qu’à pleine puissance (sans variation du niveau de température). Le COP annuel moyen est une indication dans des « conditions réelles ». Normalement inférieure à celle du COP du fabricant, elle vous donne une idée plus raisonnable du rendement de votre pompe à chaleur, étant donné qu’elle tient compte des conditions climatiques sur une année entière.

Le rendement de chaleur de la pompe à chaleur air/eau.

Calculé en kW, le résultat de chaleur mesure la capacité d’une pompe à chaleur air/eau à créer de la chaleur. Cette spécification doit être précisée par l’expert qui est le plus susceptible de monter le système. Pour garantir un résultat optimal, vous pouvez demander à être mis en contact avec l’un de nos installateurs partenaires en utilisant notre type de demande de devis. Il ne fait aucun doute que le surdimensionnement d’une installation entraînerait une surconsommation d’énergie électrique, tandis que le sous-dimensionnement provoquerait un inconfort thermique. De nombreux appareils ont une capacité de chauffage comprise entre 5 et 20 kW.

En savoir plus – Les nombreuses normes en vigueur.

Les exigences représentent des repères qualitatifs qui vous permettront de faire votre choix. Voici les principales exigences sur lesquelles vous devez concentrer votre attention :.

La marque NFPAC, qui gère la conformité des pompes à chaleur air/eau aux nombreuses exigences en vigueur. Elle est délivrée par l’Afnor.
La marque CE, qui est une marque d’autodéclaration obligatoire qui engage directement la responsabilité du producteur pour la sécurité des personnes.
L’exigence Qualipac qui a été produite en 2007 par l’AFPAC avec le partenariat d’EDF et de l’Ademe. Cette norme est attribuée aux entreprises d’installation de pompes à chaleur qui respectent le critère Qualipac.
L’exigence Eurovent, qui certifie l’efficacité des appareils de climatisation et de réfrigération conformément aux exigences européennes mais aussi mondiales. Il s’agit de pompes à chaleur relativement faciles à réparer. Elle garantit que les coefficients de performance frigorifique (EER), la puissance et le COP respectent les valeurs indiquées par le producteur.

En savoir plus sur la pompe à chaleur Air/Eau 😅

Vos réactions 🧐

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comment réduire votre dépense énergétique et financer vos travaux par les aides ?

Recevez les évolutions des aides, comparatifs produits et nos promotions…

Rassurez vous nous l’allons pas envahir votre boite mail 😅